Voilà, son maître nous a parlé de problèmes pour comprendre les consignes et elle a du mal à s’exprimer en écrivant. On est surpris car en CP, elle a appris à lire facilement et après on ne nous a rien dit. Ça a commencé à être difficile surtout cette année. Comme elle ne comprend pas toujours correctement, elle se trompe dans les consignes en mathématiques, en français. Pour comprendre ses leçons d’histoire, c’est la galère, on doit tout réexpliquer à la maison. C’est vrai qu’elle n’aime pas trop lire et ne lit pas souvent. Ah oui, quand elle était en fin de petite section, elle a déjà vu une orthophoniste car on ne comprenait pas bien ce qu’elle disait. Elle prononçait bien les mots mais les phrases étaient bizarres. Mais maintenant, c’est bon, elle parle bien. C’est juste quand elle doit lire et un peu quand elle doit écrire une histoire que c’est difficile à l’école.

Votre enfant semble avoir des difficultés de langage oral qui ont commencé en maternelle. Il arrive souvent qu’on pense que comme l’enfant a progressé en langage oral suite à des séances d’orthophonie vers 4-5 ans, qu’il n’a plus de difficultés. Mais il arrive souvent qu’en fin de primaire ou seulement au collège, on retrouve des difficultés pour comprendre et s’exprimer à l’écrit car le langage écrit est plus exigeant et complexe et demande une bonne maitrise du langage oral. Comprendre des phrases complexes, deviner des choses qui ne sont pas dites dans le texte, comprendre les petits mots qui parlent toujours de la même personne…  sont des éléments souvent qui posent problème à ces enfants.

Avoir du mal à comprendre quand on lit, ce n’est pas de la dyslexie mais un trouble du langage oral.

Un bilan orthophonique est conseillé pour évaluer les difficultés en langage oral.

Vous pouvez à la maison mettre en place des activités qui vont aider Jeanne :

  • Elle a besoin avant tout d’être rassurée : expliquez-lui que ce n’est pas de sa faute, qu’il y a des solutions pour l’aider et des personnes spécialisées pour l’accompagner.
  • Puisqu’elle ne lit pas souvent car elle ne trouve pas de plaisir à le faire, vous pouvez lui proposer d’écouter des livres audios et ainsi, elle entendra des phrases et du vocabulaire plus complexes qu’on ne trouve que dans les livres.
  • Un enfant qui ne comprend pas ne le sait pas. Il pense qu’il a compris. Donc, après qu’elle a lu la consigne, demandez-lui de vous dire avec ses propres mots ce qu’elle doit faire. Puis, si nécessaire, reformuler la consigne avec des mots et des phrases plus simples.
  • Félicitez-la le plus souvent possible sur les activités scolaires même quand l’évolution est minime et privilégiez les domaines autres que le scolaire dans lesquels elle est en réussite.

Ce sont des difficultés fréquentes. En général, ces enfants peuvent suivre une scolarité classique. Si nécessaire, des aides humaines, des aménagements scolaires peuvent être proposés par les enseignants, le médecin scolaire, la ou le psychologue scolaire mais ce n’est pas automatique, cela dépend de la situation.

Lors des séances, l’orthophoniste vous accompagne également pour vous donner des conseils face aux devoirs qui peuvent s’avérer conflictuels et/ou compliqués.

allo-ortho a besoin de vous dans son enquête sur la lecture partagée avec les enfants. Accordez-nous 10 minutes de votre temps pour y répondre ici :https://forms.gle/8BsUpajkoZfeKxiXA