Le système des nombres en français est compliqué. Par exemple, alors qu’on aurait pu simplement compter en disant huit, neuf, dix, dix-un, dix-deux, dix-trois, etc. tout comme on dit dix-sept, dix-huit et dix-neuf, les enfants français doivent apprendre les mots onze, douze, treize, quatorze, quinze et seize. Alors que les Belges et/ou Suisses disent septante, octante, nonante, les enfants français doivent apprendre ces mots bien compliqués que sont soixante-dix, quatre-vingts et quatre-vingt-dix. Les enfants ont donc besoin de temps et de pratique pour acquérir les noms des nombres de manière automatique.

Mon enfant a 3-4 ans, il est en Petite ou Moyenne Section de Maternelle

🡪 L’enfant est en cours d’acquisition des premiers mots-nombres de un à seize. Il est normal qu’il/elle oublie un nom de nombre dans la suite ou ait des hésitations. Les enfants de 4 ans et demi comptent en moyenne jusque 18-19 et seulement 30 % de cette tranche comptent au-delà de 20. Si vers 4 ans et demi, l’enfant ne parvient pas à compter jusqu’à 10, il peut être utile d’en discuter avec l’enseignant(e), et s’il ne progresse pas avec l’aide supplémentaire apportée, d’envisager un bilan orthophonique. Cela peut parfois être associé à un retard de langage.

Mon enfant a 5-7 ans, il est en Grande Section de Maternelle ou en CP

🡪 L’enfant connaît les noms de nombres plus grands, il apprend les règles pour former les nombres (par exemple, vingt-deux, vingt-trois…. trente-deux, trente-trois, etc.). Il est normal qu’il/elle ait des hésitations. Il est aussi fréquent que le jeune enfant généralise des règles (par exemple, dire vingt-un au lieu de vingt-et-un ; continuer, après vingt-neuf, par vingt-dix au lieu de passer à trente, etc.). En moyenne, un(e) enfant de 5 ans compte jusqu’à 40-57 et un(e) enfant de 7 ans compte jusqu’à 80. Lorsque l’enfant a beaucoup de difficultés à réciter la comptine des nombres jusqu’à 20 avant l’entrée en CP, cela peut être un signe de risque d’apparition d’un trouble des apprentissages en mathématiques. Il faut surveiller ses apprentissages au début du CP, le stimuler et éventuellement envisager un bilan orthophonique si cela n’évolue pas. En CE1, si l’enfant peine encore à compter jusqu’à 50, avec de nombreuses erreurs et que cela le gêne pour les autres apprentissages comme la lecture de nombres ou le calcul, il est utile d’en discuter avec son enseignant(e) et d’envisager un bilan orthophonique. 

Mon enfant a 8-9 ans, il est en CE2

🡪 L’enfant automatise progressivement l’ensemble des noms de nombres. Il est normal que, parfois, l’enfant hésite sur les noms de nombres complexes (entre soixante-dix et quatre-vingt-dix-neuf), particulièrement en contexte de lecture ou dictée de nombres. S’il ne présente pas de difficultés autres en mathématiques, il n’y a pas lieu de s’inquiéter.

Mon enfant a 10-11 ans, il est en CM2

🡪 À cet âge, les mots-nombres devraient être automatisés. Si les hésitations et erreurs sont trop nombreuses, l’enfant peut avoir besoin d’une aide spécialisée pour les noms des nombres ou d’un bilan orthophonique.

L’enfant apprend les noms de nombres en écoutant et interagissant avec ses parents, ses grands-parents, ses frères et sœurs, ses ami(e)s, etc. Il a besoin de les entendre souvent et d’avoir des opportunités de pratiquer dans des contextes variées (livres à compter, chansons pour enfants, etc.).