Signes

Photo by Jo Hilton on Unsplash

On peut parler en faisant des signes à la place des mots. Ou en même temps que les mots.

Quand les grandes personnes regardent le journal télévisé, en bas à droite de l’écran ou sur le côté, il y a quelqu’un qui fait des gestes. Ces gestes s’appellent des signes. Ils suivent le rythme de la parole et le nombre de syllabes qu’il y a dans les mots. Ils ressemblent aux gestes que l’on fait naturellement. Mais ils ont été définis pour que les gens fassent le même signe pour le même mot. Ils appartiennent à la langue des signes inventée pour aider les personnes sourdes. Ils se combinent pour faire des phrases. Il y a plein de vidéos sur You tube où ils expliquent comment faire le signe qui correspond à un mot.
Pour faire les signes, on utilise la main que l’on tourne ou déplace devant soi. Ou les doigts que l’on déplie. Et certains rappellent des mimes de faire semblant. On ajoute aussi des mimiques.

Avec un signe, on peut dire le nom des choses, exprimer des actions, des propriétés comme « grand »/ »rouge »/ »rond »/ »cher »…. Et aussi des émotions et des sentiments comme « bon »/ »mal »/ « peur »… Ou dire bonjour ou demander de l’aide …

Les grandes personnes peuvent choisir de faire des signes en même temps qu’elles parlent. Il faut toujours dire le mot en même temps qu’on fait le signe. Cela aide un petit enfant à entrer dans le langage. À partir de 6/8 mois un petit enfant commence à faire des gestes pour dire « au revoir »/ »bravo ». Il a compris à quoi servent ces gestes et quand on les fait. Alors il peut aussi comprendre ce que veut dire un signe que papa ou maman fait déjà depuis quelque temps en même temps qu’il lui parle. Quand le parent fait le signe en même temps qu’il dit le mot, l’enfant a deux informations pour comprendre ce que son parent veut dire. Il comprend mieux et plus vite. Quand c’est l’enfant qui fait le signe, il peut dire ce qu’il ressent, demander quelque chose. Alors qu’il n’arrive pas à dire le mot. Il est mois frustré.
Bien sûr il faut que les grandes personnes apprennent les signes. Il y a des endroits des moments pour se former. À la crèche où je vais il y a une éducatrice qui utilise des signes avec un autre enfant. Je trouve ça sympa. Je l’imite.