Regarder

L’adulte entre tout de suite en relation avec moi par le regard dès les premiers jours de ma vie, Il se penche vers moi. Il place son visage droit devant mes yeux. Alors je suis attiré par son visage et ses yeux. Il me regarde tout en m’appelant par mon prénom ou en me parlant doucement. Il me regarde dès que j’envoie un signal. Quand je pleure, je crie, je ris, je vocalise. Il maintient le contact du regard quand on est ensemble face à face.

Il m’aide à découvrir et explorer le monde environnant. Il me propose des objets à regarder. Je les regarde d’autant plus qu’ils sont plein de couleurs, brillants ou qu’ils m’intéressent. Et si je ne sais pas trop quoi regarder, il rapproche l’objet de mes yeux. Il tourne doucement mon visage dans sa direction. Pour m’aider à le suivre des yeux, il déplace l’objet de haut en bas, de droite à gauche, en tournant dans un sens et dans l’autre, en l’éloignant. Il y a un truc que je ne lasse pas de regarder, c’est les bulles de savon qui s’envolent !

Quand on se promène dans la maison, dans la cour ou le jardin, dans la rue, au parc, au magasin, il y en a des choses à regarder ! L’adulte attire mon regard vers quelque chose qui pourrait m’intéresser. Il le montre du doigt. Et il me de dit comment ça s’appelle. Il m’explique à quoi ça sert. Moi aussi je regarde partout. Je pointe du doigt et je demande ‘et ça c’est quoi ?

Quand je suis un peu plus grand, je m’assieds sur ses genoux, ou on s’installe dans le fauteuil ou à la table l’un à coté de l’autre. On est tous les deux tranquilles, au même endroit. Et surtout on regarde la même chose au même moment. Et on peut en découvrir et en apprendre des choses quand on faut attention ensemble à la même chose. Il me fait regarder des photos, des images, des livres. Il me monte du doigt tous les éléments et il m’explique. Il m’aide à chercher dans une grande image un petit détail ou un objet caché. Alors là il faut avoir le sens de l’observation. Et moi aussi je lui montre et je lui explique ce que je regarde.

Quand je fais un encastrement ou un puzzle, ou une construction, j’aime bien qu’il regarde ce que je fais. Mais je veux essayer de faire tout seul. Mais si j’ai besoin qu’on m’aide, il me montre ce qu’il faut regarder : la forme, la taille, l’orientation. Quand je fais un dessin, il me dit de bien regarder les objets ou les animaux. Parce que je veux dessiner pour les faire ressemblants. Quand on regarde un livre, il me montre les lettres, les petites et les grandes, celles qui ont une bosse ou qui font des ponts ou des boucles…

Il y a tellement de choses à regarder et à observer. Mais pour regarder il faut avant tout que je vois correctement. Le médecin spécialiste de la vision des yeux (l’ophtalmologiste), il saura où nous orienter.

Ma copine, elle ne regarde pas vraiment les autres. Elle n’est pas attirée par les visages ou les images. Ou alors, elle semble ne regarder que ce qui brille ou ce qui tourne. Elle ne montre pas du doigt pour attirer le regard des adultes. Les mimiques et les gestes, on dirait qu’elle ne réussit pas les interpréter. On m’a dit qu’elle va chez un spécialiste qui sait comment l’aider.