Manger

Photo by Patricia Prudente on Unsplash

Il faut manger pour vivre dit-on. Les messages qui passent à la télé ajoutent : »pas trop gras, pas trop salé, pas trop sucré » et « au moins 5 fruits et légumes par jour ».
Il faut que je mange de tout. [Attention si je suis allergique ou si je fais une intolérance à tel ou tel aliment].

du poisson
de la viande
des œufs
un peu de beurre ou d’huile dans les plats mais pas trop
un peu de sucre mais pas trop
boire de l’eau plutôt que du soda ou du coca
pas trop de gâteaux ni de chocolat

Mon corps a besoin des différents éléments qu’il y a dans tous ces aliments. Pour sa croissance et rester en bonne santé. Mon cerveau les utilise aussi pour travailler, apprendre et se souvenir. Il faut que je fasse 4 repas par jour : un petit déjeuner (très important après la nuit), un déjeuner à midi, un goûter et un repas le soir …sans grignoter entre les deux.
C’est pas toujours facile pour papa et maman de suivre les conseils du bien manger. Cela coûte cher. Ils n’ont pas toujours le temps de cuisiner. Et moi je fais le/la difficile ou je préfère le sucré. Il faut aussi qu’ils surveillent mon poids et l’état de mes dents.
Quand les parents et moi on prépare ensemble une soupe, une compote, un plat de légumes, un gâteau au yaourt… on passe un bon moment ensemble. Pendant la préparation du plat, je découvre le cru et le cuit. Le mou et le croquant. Le sucré, le salé, l’acide, l’amer…Et puis il y toutes les bonnes odeurs de cuisine. Cela me donne envie de goûter des nouvelles choses et de manger ce qu’il y a dans mon assiette. Parce que c’est moi qui l’ai préparé !

Déjà dans le ventre de maman, en buvant des gorgées du liquide dans lequel je flotte, j’ai découvert des goûts en fonction des habitudes alimentaires de maman.
Après je bois beaucoup de lait au sein (le lait a le goût de ce que maman mange) ou au biberon.
A partir de l’âge de 6 mois, je découvre des nouvelles saveurs (avec le jus de fruits, mes premiers légumes et fruits, un peu de viande ou de poisson). Et des nouvelles textures : le mixé ou l’écrasé. Maman m’accompagne pas à pas dans la découverte des saveurs et des odeurs.
A partir de 1 an, je sais ce que je mange. Je reconnais les aliments à la vue, à l’odeur et au goût. C’est pour cela que c’est important de ne pas mélanger tous les aliments ensemble dans une sorte de purée. Elle a un goût indéfini. Si un adulte mange un aliment que je ne connais pas encore devant moi, j’ai envie de le goûter. Plus on me propose d’aliments à découvrir et à manger petit, plus j’en mangerai de toutes sortes quand je serai adulte. A partir de 15 / 18 mois, je m’essaie à manger tout(e) seul(e). J’aime bien patouiller dans la nourriture avec les doigts. Un peu à la fois, je passe du haché aux petits morceaux mous, puis fondants, puis plus gros et croquants.
Et entre 2 et 4 ans, je mange ce que mangent les grands. Et il y a des aliments que j’aime, et d’autres que je n’aime pas…Et je ne bois plus de biberon, je suis un grand maintenant !

L’autre jour, j’ai vu que les repas avec ma petite cousine ne se passent pas très bien. Elle fait la difficile. Il y a des choses qu’elle ne veut pas manger du tout. Ou d’autres qu’elle veut toujours manger. Des fois elle a des hauts le cœur. Elle ne veut pas ou ne peut absolument pas manger de morceaux. Cela fait traîner le repas en longueur et des disputes. Prendre conseil chez un orthophoniste, ça pourrait les aider à dépasser ce moment de conflit.