Apprendre

Tout est occasions pour moi d’apprendre. Tout ce qu’on fait et partage ensemble. Les routines de tous les jours : le bain, le repas, la toilette… Les activités que je fais avec les adultes : les promenades, les sorties, les visites, les courses, le bricolage, la cuisine …. Les jeux à l’intérieur et à l’extérieur, avec d’autres enfants, avec mes parents. Les images (même si je suis encore un bébé), les séquences vidéo (quand j’ai au moins 3 ans) qu’on regarde. Les histoires qu’on me raconte et que j’écoute…

J’apprends parce que je suis fait(e) pour ça. Mais seulement s’il y a quelqu’un avec moi. Qui m’encourage et me soutient. Qui me laisse faire des expériences. Je les réussis ou pas. Mais on apprend de ses erreurs comme de ses réussites. Quelqu’un qui me réconforte et me donne des solutions quand je n’y arrive pas trop bien. Qui me félicite quand j’y arrive mieux. Qui me donne des modèles et des exemples. Qui met des mots sur le monde, les objets et les événements. Qui m’explique.

J’ai besoin de faire beaucoup d’expériences, le plus souvent possible. Avec un adulte. Qui m’aide. Et il sait comment faire pour m’aider de la meilleure façon. Il repère ce que je sais faire tout(e) seul(e) et ce que je sais faire quand il m’aide. Les activités qu’il me demande de faire, ce qu’il attend de moi dans mon langage, c’est toujours dans cette zone de progrès. Il ne me demande pas de choses trop difficiles. Cela me découragerait. Ni des choses trop simples. Cela ne me ferait pas progresser. Un peu à la fois, il m’aide un peu moins et je commence à faire tout(e) seul(e). Et pour la prochaine étape, il fera la même chose, m’aider puis me laisser faire.