Compter

A l’école primaire j’apprendrai à compter et les nombres. Quand je serai prêt(e). Papa ou maman peut m’y préparer.
On fait déjà des mathématiques, dans la vie de tous les jours, avec papa ou maman.
Déjà quand je suis bébé, je sais déjà faire la différence entre «rien», «un peu» et «beaucoup».
A partir de 6 / 8 mois, quand je fais des expériences. Quand je transvase de l’eau dans mon bain. Quand je regarde si ça a la bonne taille pour rentrer dans la boite. Quand je choisis un bâton qui est assez long pour pousser le cube qui est loin de moi.
Quand j’ai 3 ans, papa ou maman me fait participer. Avant de partir faire les courses, on compte les yaourts qui restent, les bouteilles de jus qui manquent. Pour mettre la table, on cherche combien il faut mettre d’assiettes. Quand on prépare un gâteau, on regarde s’il y a assez de farine, pas trop de lait. Quand on partage les bonbons ou la pizza, maman fait des parts égales et on a chacun une part. Si papa ou maman me disent tous ces mots, je saurai les reconnaître et mieux les comprendre à l’école.
Et on dit ensembles des comptines avec des nombres «1, 2, 3, nous irons au bois…». On s’amuse à compter en pointant les objets du doigt ou en dépliant les doigts… Je reconnais les chiffres écrits sur les cubes que j’empile.
Un peu plus grand, je sais bien quand mon frère a plus de bonbons que moi Quand j’ai moins de petites voitures que lui. Et je râle. Je réclame d’en avoir autant ou une part de tarte aussi grande que la sienne.

Dans le fond, compter, c’est pas si compliqué. Mais j’ai besoin qu’on me laisse aller à mon rythme.